Bienvenue sur Emma Stone France, votre source Française sur l'actrice Américaine Oscarisée Emma Stone. Depuis 2017, ce site fournit toutes les actualités professionnelles de l'actrice, ainsi que des photos, vidéos, traductions et bien d'autres activités. Nous vous souhaitons une agréable visite !
SiriusXM Studios

Le 21 juin, Emma et le casting principal de ‘Kinds Of Kindness’ se sont rendus aux SiriusXM Studios pour une interview spéciale. Elle a retrouvé au micro le réalisateur du film Yorgos Lanthimos, ainsi que ses co-stars Jesse Plemons, Willem Dafoe et Joe Alwyn.

Découvrez les photos de leur arrivée aux studio, ainsi que de leur interview dans la galerie du site :

Apparitions Publiques - Interview - Kinds of Kindness - SiriusXM Studios
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

Dans la soirée du 30 juin, Emma était l’invité de l’émission The Tonight Show Starring Jimmy Fallon, afin de promouvoir son film ‘Kinds Of Kindness’. Elle y raconte l’incident de sa robe aux Oscars, sa nouvelle passion pour les bracelets, et de nouvelles anecdotes sur le tournage du film.

Retrouvez sans tarder le replay ci-dessous, ainsi que les photos de son interview et de son retour à son hôtel après l’enregistrement :



Candids - Interview - New York - The Tonight Show Starring Jimmy Fallon - Video
The Today Show

Le 20 juin, Emma et Jesse Plemons ont assisté à l’émission du Today Show à New York, afin de promouvoir leur film ‘Kinds Of Kindness’. Emma y parle de son véritable prénom ‘Emily’, et de l’inspiration de la scène de danse à la fin du film.

Retrouvez le replay ci-dessous, ainsi que les quelques photos de l’interview dans la galerie du site :

Interview - Kinds of Kindness - The Today Show - Video
Associated Press Portraits & Interview

Emma et Yorgos Lanthimos ont été photographiés pour des portraits et ont réalisé une interview exclusive lors du Festival de Cannes pour Associated Press, afin de promouvoir leur nouveau film ‘Kinds of Kindness’. Retrouvez les portraits dans la galerie du site, ainsi que l’interview ci-dessous :

Associated Press - Festival de Cannes - Interview - Kinds of Kindness
New York Times : Emma Stone, Jesse Plemons et Willem Dafoe décryptent Yorgos Lanthimos

Les stars de son dernier film, “Kinds of Kindness”, expliquent que lorsqu’on
travaille avec le réalisateur, moins on en sait, mieux c’est.


 

 
Dans le nouveau film de Yorgos Lanthimos, “Kinds of Kindness”, le personnage interprété par Emma Stone raconte un rêve dans lequel elle était dans un monde étrange. “Là-bas, ce sont les chiens qui commandent”, murmure-t-elle. “Les gens sont des animaux, les animaux étaient des gens. Mais devoir obéir à un maître canin n’était pas si terrible que cela”, dit-elle : “Je dois admettre qu’ils nous traitaient plutôt bien.”

Comparés à la façon dont les êtres humains se traitent les uns les autres dans “Kinds of Kindness”, une nouvelle comédie sombre qui vient d’être présentée en avant-première au Festival de Cannes, et qui sera en salle le 21 juin, les chiens constituent certainement une amélioration.

Composé de trois histoires distinctes dans lesquelles les mêmes acteurs reviennent dans des rôles différents, “Kinds of Kindness” débute par l’histoire de Robert (Jesse Plemons), un sous-fifre d’entreprise dont chaque interaction dans la vie – y compris ce qu’il doit manger, comment il doit parler ou qui il doit épouser – est contrôlée par son patron (Willem Dafoe), dont les décisions entraînent le pauvre Robert dans une spirale infernale. La deuxième histoire suit Daniel (Plemons à nouveau), qui est convaincu que sa femme (Stone) n’est pas celle qu’elle prétend être et l’entraîne dans des situations insensées pour prouver qu’elle est la bonne.

Dans la troisième séquence, les membres d’une secte, joués par Stone et Plemons, recherchent une femme capable de réveiller les morts, bien que les caprices de leur gourou (Dafoe) exigent que cette femme mystérieuse ait une certaine taille et un certain poids, et qu’elle ait un jumeau identique (même lorsqu’il s’agit de pouvoirs surnaturels, il y a des obstacles à franchir).

Samedi après-midi, dans un hôtel à Cannes, j’ai rencontré Stone, Plemons et Dafoe afin de comprendre ce triptyque. Selon les acteurs, Lanthimos ne souhaite pas en dévoiler trop. “Yorgos dit qu’il aime que les gens aient des points de vue différents sur le film”, explique Dafoe. “Je pense que c’est ce qui fait sa force.”

En discutant du film et des autres projets de Lanthimos, comme “Poor Things” et “The Favourite”, il est apparu clairement que pour entrer dans les mondes singuliers du réalisateur, les acteurs doivent eux aussi laisser derrière eux leurs idées préconçues sur leur sens.

Voici des extraits de notre conversation.

Une avant-première à Cannes peut être assez grisant. Qu’avez-vous ressenti lors de la présentation de ‘Kinds of Kindness’ ?
EMMA STONE – C’était intense. C’était magnifique, incroyable, plus grand que nature, mais j’ai eu l’impression de vivre une expérience extracorporelle tout du long.
JESSE PLEMONS – Les gens crient nos noms comme dans un film d’horreur.
STONE – Rrrrahhh ! Et quand on est dans un état dissociatif, ça ressemble vraiment à un film d’horreur. Mais c’était incroyable.

Emma et Willem, vous avez déjà travaillé avec Yorgos. Comment était ce d’accueillir Jesse dans la troupe ?
PLEMONS [à Dafoe] – Willem est venu vers moi. C’était un très bon accueil.
WILLEM DAFOE – Ces deux-là sont le centre du projet, et c’est moi qui suis venu à eux. Il n’y a pas eu d’accueil. J’étais l’invité !
PLEMONS – Tu m’as dit quelque chose de très utile au début, quand j’essayais de ne pas sombrer dans la spirale de l’histoire : “Concentre toi sur la dynamique entre les personnages.”


Suite de l’interview

Interview - Kinds of Kindness - New York Times - Photoshoot - Portraits - Traduction
77th Cannes Film Festival – ‘Kinds of Kindness’ Press Conference

Juste après le photocall, Emma et le casting de ‘Kinds of Kindness’ se sont rendus à la traditionnelle conférence de presse du Festival de Cannes, afin de discuter du long métrage et de leur collaboration. Ils ont répondu aux nombreuses questions des journalistes internationaux présents pour l’événement, discutant de leurs personnages, de leurs précédentes expériences avec le réalisateur Yorgos Lanthimos, et de l’atmosphère singulière du film.

Découvrez toutes les photos dans la galerie du site, ainsi que le replay complet de la conférence ci-dessous :




Version Française de la conférence

Apparitions Publiques - Festival de Cannes - Interview - Kinds of Kindness - Press Conference
Emma Stone et Nathan Fielder s’amusent comme des fous en incarnant le couple le plus cripy de la télévision

Ces amis et partenaires dans la comédie The Curse révèlent les véritables intentions de leur série, parlent d’un scandale viral pendant les Oscars qui finalement n’en est pas un, et pourquoi l’un d’entre eux a dû changer de nom.
Le projet The Curse commence par une véritable malédiction, ou du moins, une menace de malédiction. Alors que Nathan quitte le Canada pour s’installer à Los Angeles en 2009, une femme l’aborde dans la rue pour lui demander de l’aide. Il lui répond qu’il n’a pas d’argent sur lui, et elle lui dit « Je te maudis ».

Cette anecdote, décrite par Fielder à son ami Benny Safdie, est à l’origine de l’une des séries les plus surprenantes et les plus novatrices de ces dernières années. Fielder, dont les interprétations dans des émissions comme The Rehearsal de HBO lui ont valu une fan base dévouée (dont Christopher Nolan), et Safdie (qui, avec son frère et ex-partenaire réalisateur Josh, a réalisé Uncut Gems) ont concocté une comédie noire amère qui tourne en dérision les programmes de HGTV.

Le duo se met dans la peau de deux amis d’enfance – l’un d’eux, Asher Siegel (Fielder), est une star en herbe de la télé-réalité, naïf et affligé d’un micropénis – qui réalise un pilote sur un couple qui tente de créer un village de maisons écologiques dans le désert du Nouveau-Mexique. Pour jouer le rôle de Whitney, la femme d’Asher, militante de la justice sociale et en proie à une profonde insécurité, Fielder a fait appel à son amie Emma Stone. (Emma Stone est dans la réalité mariée à Dave McCary, producteur exécutif de The Curse et ancien scénariste du Saturday Night Live, tandis que Fielder entretient une relation à long terme avec Amber Schaeffer, réalisatrice pour Jimmy Kimmel Live! et le SNL). Stone, 35 ans, rejoint la production alors qu’elle vient de terminer le tournage de Poor Things, le long métrage qui lui fera remporter son second Oscar.

S’il existait aux Emmy une catégorie pour les “séries les plus déconcertantes et hilarantes”, The Curse y aurait toute sa place. Mais la série – qui s’est achevée le 12 janvier sur Showtime et s’est terminée par un dixième épisode d’une heure – concoure dans les catégories des séries dramatiques. Quiconque a regardé The Curse jusqu’à son final époustouflant sait qu’il n’y avait rien de bien léger dans le sujet traité. (Enfin, rien, sauf Asher lui-même. Si vous avez regardé, vous savez).

Fielder, 40 ans, et Stone se sont retrouvés le 13 avril à Santa Fe, à seulement 25 km d’Española, où se déroule l’histoire de The Curse. C’est là, autour d’enchiladas de poulet au chili vert dans un restaurant local appelé Cafe Castro, qu’ils ont raconté au Hollywood Reporter tous les secrets de la création d’une série télévisée qui change la donne.
 
Emma, vos deux interprétations de cette année – Bella dans Poor Things et Whitney dans The Curse – vous ont exposé d’une manière très vulnérable.
EMMA STONE – Nathan est assis là, en train de me sourire.
NATHAN FIELDER – Je suis d’accord. Je suis d’accord avec ce qu’il dit.

Vous sentez-vous attirée par ce genre de rôles – ceux qui rendent votre quotidien de travail presque effrayant ?
STONE – Je suppose que oui, d’une certaine manière. Mais ces deux rôles sont aussi complètement différents, et c’était agréable de les jouer la même année. Dans Poor Things, je joue la femme la plus pure, la plus vraie, qui ne juge rien. Et puis ici c’est l’inverse : mon personnage dans The Curse est tout en masques, en cachettes, en jugements, en dégoût de soi, en manque de confiance, et tout ce qui va avec.


Suite de l’interview

Interview - The Hollywood Reporter - Traduction
The Late Show with Stephen Colbert

Toujours le 30 janvier, Emma a assisté au talk show The Late Show with Stephen Colbert, pour promouvoir le film ‘Poor Things’ et la mini-série ‘The Curse’. Elle y évoque les 11 nominations aux Oscars du film, ses rôles dans ces deux projets, et raconte les secrets de son tatouage au poignet. Elle officialise également son quatrième film avec Yorgos Lanthimos, ‘Kinds of Kindness’, tourné l’année dernière, et qui sortira selon elle d’ici la fin de l’année.

Découvrez l’interview ci-dessous, et retrouvez les photos de son arrivée et de sa sortie des studios d’enregistrement de l’émission à New York dans la galerie du site :

Candids - Interview - New York - The Late Show with Stephen Colbert
Good Morning America

Le 30 janvier au matin, Emma était invitée à la célèbre émission Good Morning America, en direct à Time Square à New York, afin de promouvoir ‘Poor Things’. Elle y a parlé de son rôle dans le film, de son expérience en tant que productrice, et de sa nomination aux Oscars.

Découvrez l’entièreté de l’interview ci-dessous, ainsi que les photos de son arrivée aux studios d’enregistrement de l’émission dans la galerie du site :

Candids - Good Morning America - Interview - New York
SAG-AFTRA Foundation Conversations

Le 25 janvier, Emma a assisté à l’événement SAG-AFTRA Foundation Conversations à New York, pour un Q&A sur le thème de sa carrière dans le monde du cinéma. En attendant la sortie de la vidéo de cette conférence, découvrez les photos dans la galerie du site :

Apparitions Publiques - Interview - Press Conference

Publicité




Projets

Poor Things (2023)

Rôle : Belle Baxter Sortie : 17 janvier 2024
Trailer Photos IMDb

Bella Baxter est ramenée à la vie par son époux après s'être noyée, ce dernier ayant remplacé son cerveau par celui de leur enfant à naître.

The Curse (2023)

Rôle : Whitney Siegel Sortie : 10 Novembre 2023
Trailer Photos IMDb

Un couple de jeunes mariés, animant un show à succès de décoration à la télévision, essaient de fonder une famille. Mais une prétendue malédiction perturbe leur mariage.

Kind of kindness (202)

Rôle : Inconnu Sortie : Inconnue
Trailer Photos IMDb

Synopsis inconnu.

Cruella 2 (2025)

Rôle : Cruella Sortie : Inconnue
Trailer Photos IMDb

Suite du premier film Cruella.


Ari Aster Untitled project

Rôle : Inconnu Sortie : Inconnue
Trailer Photos IMDb

Synopsis inconnu.
Agenda
  • 06/05 : Met Gala
  • 14-25/05 : Festival de Cannes
  • 26/06 : Sortie de ‘Kinds of Kindness’
Lumière sur

Emma Stone dans Kinds of Kindness, en compétition au Festival de Cannes, et dans les salles Françaises à partir du 26 juin 2024

Twitter du site
Family Sites

Elite & Top Affiliates
 
 
 
Envie de devenir partenaire ?
Dons

Vous souhaitez contribuer à l’amélioration du site Stone-Emma.com ? Afin de vous accorder plus de qualité, nous appelons à vos dons. Pour toute action et renseignement, veuillez nous contacter sur emmajstonefrance@gmail.com

Informations