Twitter

Facebook

CRAZY, STUPID, LOVE


Titre français : Crazy, Stupid, Love
Date de sortie française : 14 septembre 2011
Réalisateur : John Requa, Glenn Ficarra
Acteurs : Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore, Emma Stone
Durée : 1h58
Genre : Comédie, Romance
Nationalité : Américain
Rôle : Hannah

Synopsis : A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve – bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu… sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.


TRIVIA

• Crazy, Stupid, Love est le second film réalisé par le duo que forment Glenn Ficarra et John Requa depuis le film I Love You Phillip Morris.

• Dan Fogelman a écrit le scénario en ayant Steve Carell dans la tête. Le script a alors été choisi pour devenir le premier film à être produit par la société Carousel que dirige l’acteur.

• Crazy, Stupid, Love a été tourné à Los Angeles, presque entièrement en décors naturels. On peut reconnaître le Westfield Century City Shoppin Mall, un centre commercial très prisé des Angelenos, et le restaurant Pinot Bistro de Ventura Boulevard.

• Dans une des scènes du film, Ryan Gosling danse sur la musique de Dirty Dancing et soulève Emma Stone dans les airs. Absente du scripte, cette scène a été ajoutée par Ryan Gosling lui-même.

• Emma Stone avoue avoir raté pas mal de prises à cause du torse très musclé de Ryan Gosling. Selon ses dires, elle “ne pouvait pas s’empêcher de le reluquer”.

BANDE ANNONCE